N3B: 12 revers de suite ont fait douter l'Inter Namêche

C'est avec soulagement que l'Inter Namêche 83 a vu la fin de saison arriver en Nationale 3B à l'ABFS. L'équipe a peut-être marqué les esprits en infligeant aux champions d'ASM Etterbeek une de leurs deux défaites du championnat, mais la suite a été nettement moins réjouissante. Après cet exploit face aux Brabançons, pas moins de... douze revers se sont enchaînés, engendrant une totale rentrée dans le rang, à tel point que le coach s'est alors posé énormément de questions. «La démobilisation n'a alors cessé de croître», déplore Jean Vanuytrecht. «On a véritablement connu un calvaire tout au long du second tour. Même les Clermontois, relégués en P1, ont fêté leur première victoire contre nous.

Nous avons dû faire face aussi aux nombreux blessés. Il y a eu Ganam, Diallo, Jamart, sans compter mon frère Kevin (entorse du genou), qui a déserté un bon moment la cage. Sa stabilité et sa capacité à donner le moral ont manqué. Mon «T2», Dominique Hubeaux a ainsi été contraint de reprendre du service. Malgré son âge un peu plus avancé, on ne peut pas dire qu'il ait démérité. Mais le ressort était déjà cassé. J'ai aussi dû plusieurs fois m'aligner, comme face au MS Jemeppe. J'avoue un moment que j'ai senti le groupe en danger. Heureusement, Clermont n'a jamais complètement décollé.»

KILEWUKA COMME SOLUTION OFFENSIVE
Plus question de revivre un tel scénario en 2017/2018. «Même si Stéphane Jamart a encore planté quelques buts, il n'a pas été aussi performant que lors de l'exercice précédent. J'espère donc avoir trouvé en Jonathan Kilewuka (photo), qui arrive de Noujoum Namur, un joueur pour lui amener un peu plus de concurrence à la finition. On pourra aussi compter sur un ancien élément de Palermo Hannut, dont l'équipe fanion militait cette saison en Nationale 2B, William Josents. Par contre, Yassine Bouhjar et David Van Tornhout, qui s'en va vivre en Espagne, ne seront plus des nôtres. Stéphane Jamart a demandé un moment de réflexion. On va aussi récupéré mon frère dans les buts. Et comme Mohamed Bellil et Mohamed Ganam ont encore une marge de progression, on envisage un futur exercice de meilleure qualité et surtout des résultats plus réguliers. D'autant que j'espère que nous pourrons organiser une préparation correcte dans le courant du mois d'août.»

LA DER' POUR VANUYTRECHT?
A noter que le comité intériste, toujours composé de Jean Frédrix (président), Marc Hager (C.Q.), Serge Bodart (trésorier) et Grégory Rasquin (vice-président), sera étoffé par les présences de Dominique Hubeaux, Jean Vanuytrecht et Sébastien Botron. «Vu cette entrée parmi les dirigeants, ce sera peut-être ma dernière campagne au poste de coach», conclut Jean Vanuytrecht.

Nicolas TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2016 L.F.F.S. -Namur / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.