P1: MFC Ciney a eu raison de dire non à la D3

MFC Ciney a réalisé une magnifique défunte campagne en se classant juste derrière le champion de Florennes UTD en P1 de la province de Namur. Le club cinacien avait donc été le premier à être sondé pour accompagner les Florennois en D3. Mais la réponse a été négative. «D’abord, nous allions perdre notre coach, Sylvain Willem», explique le portier du MFC Ciney, Sébastien Mahin. «Ensuite, quatre éléments avaient décidé de prendre un autre chemin: Kenny Willem, Michaël Micha, Arnaud Vanlinthout et Quentin Capouet, parti rejoindre BV Mont. Brandon Ansiaux restait affilié, mais juste pour dépanner. Enfin, financièrement, cela aurait coûté un pont. On a sagement décidé de repartir parmi l’élite namuroise. Cela a permis à Gedinne UTD (3e) de prendre notre place et d’être en mesure de s’y maintenir actuellement.» Et on ne regrette pas ce choix.

L’équipe est logiquement rentrée dans le rang lors de ce championnat. «Certains joueurs sur lesquels on comptait n’ont pu venir, comme Nicolas Huin et Thomas Henry, qui a connu la D3 au Borussia Loyers.»

 

Ciney est neuvième, alors que l’entame du championnat laissait rêveur. «On a planté lors de nos deux premiers matchs… 45 goals. Dix-sept contre VDV Auvelais, qui a depuis déclaré forfait général et 28 face au MFC Clermont, qui n’était que quatre. On a même enchaîné par un 3e succès de rang à Petite-Chapelle, avant de progressivement revenir les pieds sur terre au mois d’octobre, battu par Namur UTD, BV Mont et Nostalgique Mettet.»

Depuis, les résultats sont en dents de scie, avec même la plus grosse défaite concédée ce lundi 11 mars au MFC Gourdinne (15-4). «Nous n’étions que six, avec Nicolas Boreux malade, juste venu pour se mettre sur le banc. Arnaud Ducastel n’a pus nous accompagner, retenu en dernière minute par son boulot. Malgré tout, on a ouvert le score. Gourdinne est entré dans son match et ses individualités se sont régalées. Techniquement, nous étions dépassés.»

MAHIN ARRÊTERA

L’objectif est  maintenant d’assurer ses arrières. «Même si le Purple Auvelais a remporté un match important pour la maintien en N3B de l’A.B.F.S., et pourrait ainsi éviter un 3e descendant dans la série, notre avance avec la zone rouge n’est pas énorme. On a donc intérêt à vite empocher les unités nécessaires pour nous rassurer définitivement. On a intégré deux jeunes, Brandon Dominé t Stéphane Denys. Il faut leur laisser le temps de faire leurs dents.»

Notre interlocuteur, qui occupe le poste de gardien, tout en gérant l’équipe espère donc y parvenir pour savourer ses derniers matchs en P1. «Pour raisons familiales, je stopperai en fin de saison. Je resterai toutefois au club, mais pour évoluer davantage plus bas, où cela se passe bien. Nos deux autres équipes sont chacune en tête dans leur divisions respectives, en P3B et P4C.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2016 L.F.F.S. -Namur / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.